MON HISTOIRE

Hazel Volk

Je m’appelle Hazel Marie Volk, je suis née et j’ai grandi dans le bassin minier du nord de la France, terre de mes aïeux depuis plus de vingt générations.

Descendante des peuples Gaulois, Belges, Danois, Francs, Saxons et Scythes, mes ancêtres les plus récents viennent de France, Belgique, Allemagne, Angleterre, Autriche, Hongrie et des Pays-Bas. 

Je me suis récemment installée dans le sud de l’Australie, en territoire Kaurna après avoir vécu sept ans dans le désert, sur les terres du peuple Arrernte.

Je suis praticienne en Guérison Ancestrale (Ancestral Medicine) formée par le Dr. Daniel Foor, fondateur de cette pratique et possède une expérience riche en explorations centrées sur notre rapport au monde naturel.

J’accompagne l’individu en quête de soi à explorer les profondeurs de son âme. Je guide l’aventurier, l’explorateur, le curieux à la rencontre de son histoire personnelle et familiale au sein de notre histoire collective et l’invite à se (re)connecter à ses ancêtres et au monde vivant qui nous habite et nous entoure.

Passionnée par notre évolution en tant qu’êtres humains et par la restauration de notre connexion à la Terre, j’aime rechercher les raisons de notre existence et trouver les similitudes entre les différents systèmes de croyances et traditions.

Je suis convaincue que la sagesse de nos ancêtres est ni perdue, ni oubliée, mais dormante en chacun de nous et accessible à quiconque est prêt à s’en souvenir.

« Le moment est venu de commencer à récolter les bonnes graines que les Ancêtres ont plantées en nous. » ~ Gregory Smith

Guérir, c’est devenir soi

Née au sein d’une culture et d’une famille dans lesquelles je ne trouvais pas ma place, j’ai ressenti pour la première fois ce à quoi pouvait ressembler la paix intérieure à l’âge de 21 ans, lors de longues journées passées dans les bois comme photographe animalière. La forêt était devenue mon refuge et converser avec les éléments et animaux sauvages qui m’entouraient m’apportait un sentiment de sécurité, d’enthousiasme, de présence et de connexion que je n’avais pas vécu auparavant.

À l’âge de 27 ans, mon monde (intérieur et extérieur) s’est écroulé. Les émotions, traumatismes et désirs refoulés depuis le plus jeune âge, pour me protéger, sont remontés à la surface. Je rêvais de changement et d’une existence plus riche et plus simple, loin d’une société capitaliste, limitative, conservatrice et autodestructrice.

Tout quitter

Alors que les racines de mes ancêtres s’étendaient sous mes pieds, j’avais l’impression que la graine de leur fruit avait besoin d’un nouveau sol fertile où tout recommencer, un endroit où ancrer de nouvelles pousses, germer et s’élever.

J’ai quitté le ciel gris de ma terre natale pour le soleil du désert australien. Ce qui devait être un voyage d’un an est devenu un pèlerinage de sept ans à la découverte des profondeurs de mon être. Une seconde naissance, avec du temps pour réfléchir, affronter et atténuer les stigmates d’une enfance traumatisante.

Déconstruction / reconstruction

Entourée de nature à plus de 1000km à la ronde, les grandes étendues, montagnes arides et la diversité de plantes qui les habitent, étaient devenues mes alliés, témoin de mon évolution.

Puis, j’ai pour la première fois trouvé «ma tribu»; une communauté de gens partageant les mêmes valeurs , où tous se soutiennent et où chacun est une inspiration.

En raison de son éloignement, de sa taille et de son contexte culturel, Alice Springs m’a appris l’humilité et m’a donné l’opportunité d’apprivoiser mes parts d’ombre. Avec nulle part où se cacher, il n’y avait aucun moyen de contourner ou d’éviter les opportunités d’expansion émotionnelle qui se présentaient. Certains comparent Alice Springs à un « accélérateur karmique ».

C’est dans le désert que j’ai commencé à percevoir l’invisible d’une manière plus tangible. Je n’appartenais pas à ce pays et pourtant, les esprits de la terre me soutenaient généreusement moi, et ma quête de découverte de soi.

Inspiration

Témoigner tous les jours de la richesse culturelle des peuples aborigènes, de leurs croyances et coutumes présentes dans leur peintures, chants, danses et cérémonies a éveillé ma curiosité quant aux coutumes de mes propres ancêtres et m’a lancée sur une nouvelle quête de savoir: « Qui étaient mes ancêtres autochtones en Europe? Quel  héritage avaient-ils laissé? Quelle était leur relation à la Terre et aux éléments? Quelle était leur façon d’honorer leurs propres ancêtres? Attendaient-ils de moi que je continue ce qu’ils avaient commencé? »

Réalisation

Toutes ces questions ainsi qu’une série de « visions » m’ont renvoyée aux archives de ma région natale pour continuer mon arbre généalogique commencé dix ans plus tôt. Après près de trois ans de recherches intensives et des centaines d’articles lus sur la vie de mes aïeux, il me manquait quelque chose. Un lien avec eux et avec mes propres racines. Quelque chose de tangible, de profond, d’intime et de personnel. Le travail du Dr Daniel Foor m’a permis d’accéder à ces parties manquantes.

Mes ancêtres et moi

Depuis que j’ai commencé ce travail de guérison ancestrale en 2018, j’ai découvert qui étaient mes ancêtres et d’où ils venaient. Je les ai littéralement rencontrés (à travers des voyages intuitifs) et j’ai compris quels changements majeurs ils ont traversés au fil des siècles, quelles terres ils ont été forcés à quitter, quelles coutumes et traditions ils considéraient comme sacrées et comment l’accumulation de ces pertes ont eu un impact sur les générations suivantes. Cela m’a encouragé à faire des recherches sur ce que je percevais et curieusement, tout ce que les ancêtres me montraient correspondait souvent à des moments de l’histoire que notre espèce a pu retracer.

Travailler avec mes ancêtres a non seulement généré de la curiosité quant à ma propre histoire familiale, mais m’a également ouvert les yeux sur les injustices mondiales que nous continuons de perpétuer depuis des millénaires.

Depuis que mes ancêtres m’accompagnent consciemment et me montrent quelle était leur relation à la terre, je sais où est ma place, j’avance en pleine confiance et quelles que soient les étapes de vie que j’entame, je m’assure d’être en accord avec les souhaits que mes aïeux avaient pour leur descendants et pour notre planète.

Mon inspiration:

 

Je trouve mon inspiration principalement dans la psychologie jungienne, les pratiques et croyances centrées sur notre environnement naturel et la sagesse partagées par les nombreux peuples indigènes qui ont survécu à travers le temps. En nous rappelant la façon dont nos ancêtres vivaient, ces peuples jouent un rôle crucial dans l’avenir de l’humanité.

Formations et mentors:

  • Certification en écopsychologie – The Retreat / Pacifica Graduate Institute, États-Unis
  • Certification de praticien en Guérison Ancestrale – Dr Daniel Foor / Ancestral Medicine, États-Unis
  • Accompagnement et Passage d’âmes – Shannon Willis / Red Earth Healing, États-Unis
  • Études celtiques: mythe, tradition et spiritualité – Sharon Blackie, Royaume-Uni
  • Certification en psychogénéalogie – Gérard Fossat / Lien Psy

Autres explorations et champs d’intérêt: Le Travail qui Relie – Astrologie – Vipassana – Ortho-Bionomy – Samvahan, etc.